Greg est Numero 1 - III

        Général
Accueil
Lettre d'infos
Streaming
Calendrier
Tournois
Photos
Liens


   Rédactionnel
Articles
Archives
Sous Presse
Mémoire Squash

       Joueurs
Joueurs
Classement
France/équipes

       
Fédéral
Ligues/Clubs
F.F.Squash

       Divers

Infos Utiles
StatsSquash
Videos

Annonces
 

Contactez-nous
Des Sous !!!

SITE INTERNATIONAL

 

 

 

 
Site officiel de Greg Gaultier

GRÉGORY GAULTIER 3

Jour 1
André & Fred

Jour 2
Pierre & Daniel

Jour 3
Matthieu & Xavier
Jour 4
Greg
Jour 5
Nicolas & Amaury
Jour 6
Thomas & Virginie
12 novembre 2009

On continue d'évoluer... Par contre, continuez de m'envoyer vos mots... D'avance merci à tous...

Aujourd'hui, Matthieu, Nicolas, et Xavier...

                          
 

Matthieu....

Son rôle dans la structure est à la fois ostéopathe et préparateur mental mais aussi le référent des quatre.


BO 2005



DÈS LE DÉBUT...

La première fois que j’ai rencontré Greg c’était en 98, à l’occasion d’un tournoi à Toulouse. On s’était joué, il avait alors 15ans et m’avait donné du fil a retordre. Il y avait Peter Nicol en guest star du Tournoi (Déjà un signe à l’époque).

Ensuite on s’est retrouvé lors d’un championnat de France 1ère série en 2004, où je l’avais joué au 1er tour. Il avait alors très mal au dos et je venais d’être diplômé en ostéopathie. Je l’ai traité et c’est à partir de là que notre association a commencé.

Je l’ai accompagné pour la première fois au British en 2005 à Manchester avec mon ami Pierre Canto qui était à cette époque encore étudiant.

Ensuite au Caire pour les mondes en 2006. On connaît tous la déchirure qu’il a vécue là bas, il n’était sûrement pas encore prêt à décrocher ce titre mais je n’ai aucun doute sur sa capacité à y arriver un jour.

ENSUITE....

Depuis, je l’accompagne tous les ans sur les gros tournois en fonction de mes disponibilités et de ses possibilités.
Au départ, mes interventions étaient uniquement d’ordre ostéopathique mais on a vite débordé de ce cadre pour devenir le confident, le destresseur et parfois le conseiller.

Notre complicité et mon investissement à ses cotés m’ont poussé en 2007 à faire une formation de préparateur mental. En effet, on connaissait tous la marge de progression du bonhomme dans ce secteur, mais il me fallait les compétences nécessaires pour intervenir de manière professionnelle et performante et ce fut je pense un des facteurs primordial de son ascension vers les sommets.

Ce ne fut pas toujours facile car la complexité d’intervenir en tant que professionnel quand il y a de l’affectif peut rapidement être un frein à la performance. Il a fallu un temps de latence pour devenir performant mais aujourd’hui nous avons trouvé notre complicité dans le travail.

Il a très vite progressé au classement, sans jamais pouvoir décrocher le titre suprême. Il a alors émis le souhait de s’entourer d’une structure professionnelle dédiée uniquement à sa cause. Tout est devenu plus confortable, le rôle de chacun à été clairement défini.

Nous savons bien qu’il faut toujours un peu de temps pour assimiler, digérer les changements et les modifications dans les habitudes. Ça été dur pour lui au début mais il a été extrêmement fort. Je pense que tout ces efforts portent leurs fruits maintenant.

LE TALENT DE GREG...

Ses talents vont bien au delà de ses capacités physiques et son toucher de balle, c’est son incroyable abnégation au travail, sa détermination, sa réactivité, son énergie (à canaliser parfois), son perfectionnisme, sa capacité à rebondir après les échecs ainsi que sa fidélité qui sont ses meilleurs atouts pour réussir.

Greg est un formidable travailleur. On connaît tous ses facultés physiques exceptionnelles et sa virtuosité avec la raquette mais c’est avant tout son travail et la qualité de celui-ci qui a fait et fera la différence.

Ses anciens entraîneurs ( André et Fred) ont pris une part importante dans le perfectionnement de ses qualités naturelles, ce qui me permet aujourd’hui de travailler avec un athlète accompli et performant au plus haut niveau.

GREG L'AMI

C’est surtout l’homme que j’ai appris a découvrir et que j’apprécie par-dessus tout. Quand on côtoie Greg, il devient vite attachant de part sa gentillesse et sa sensibilité, sa générosité et ses valeurs humaines fortes.

Il est parfois impulsif et peut-être maladroit, ce qui lui a jouer des tours par le passé mais le « Kid » a évolué et maintenant plus mature. Greg l’homme est maintenant proche d’exprimer pleinement son potentiel et ses talents.

LE PRÉSENT, LE FUTUR...

Aujourd’hui numéro un mondial, c’est une formidable reconnaissance pour tout le travail qu’il a effectué depuis si longtemps mais en aucun cas un fin en soi.

Mais ne vous inquiétez pas, Greg ne se contentera jamais de ça et il sera toujours près pour relever de nouveaux défis.

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je pars avec lui sur les tournois, c’est une aventure humaine incroyablement riche, qui nous fait avancer tout les deux et j’espère pour longtemps…


                 







Xavier...



















Tout d’abord, fierté d’avoir réussi en un lustre à classer deux français en numéro 1 mondial. D’être dans le club très fermé des pays ayant deux numéros 1 mondiaux est un honneur et une consécration pour le squash français.
 
Pour l’anecdote, nos amis anglais qui, aujourd’hui, tentent de se réapproprier la nationalité de Peter NICOL semblent oublier que lorsque Nick MATTHEW a gagné le British Open, tous les journaux ont titré qu’il s’agissait du premier anglais depuis plusieurs dizaines d’années oubliant, cette fois-ci, que Peter NICOL aurait été anglais…[lire aussi Le reste du Monde, FG]

Je me souviens aussi, que l’équipe de France, après son premier podium européen à Aix en Provence, a perdu l’année suivante la 3ème place au point average contre une équipe écossaise menée par… Peter NICOL…

La règle devrait être simple : lorsqu’on a joué au moins une fois pour une équipe senior sous une nationalité, on ne devrait plus pouvoir le faire pour une autre !

Pour en revenir à la consécration de Greg, il faut se rappeler que la porte avait été entr'ouverte il y a plusieurs années par Julien Bonetat qui nous avait fait réaliser, notamment lors des opens de France à Tours, que non seulement le squash était un spectacle vivant pouvant faire vibrer à l’unisson 5.000 personnes mais aussi qu’un français était capable de battre des joueurs dans le top ten.



Puis, bien évidemment, la porte fut grande ouverte par Thierry Lincou, modèle d’athlète et de sportif dont tout le monde connaît l’admiration que je lui porte.

Enfin, voici Greg qui maintient cette porte ouverte je l’espère, pour plusieurs années, et au profit d’une jeune génération à venir.

Félicitations tout d’abord à lui pour son abnégation et son travail, car comme le disent fort justement ses entraîneurs, le talent n’est rien à côté du travail quotidien nécessaire et indispensable.

Nous avons eu dans le squash français de nombreux talents prometteurs qui, hélas, n’ont jamais éclos. L’on connaît la différence entre la persévérance et l’obstination et je reste persuadé que, comme l’a démontré Greg qui a toujours su qu’il serait numéro 1 mondial un jour, la qualité première pour un sportif de cette dimension doit toujours être l’obstination.

Obstination aussi de ses entraîneurs et notamment celle d’André Delhoste qui, il y a maintenant plus de 15 ans, m’avait prédit que Greg serait un jour, à tout le moins, dans le top cinq mondial.

A l’instar de Fred Lecom
te, moi non plus, je n’ai jamais vu Greg GAUTIER jouer lorsqu’il était jeune, bien que je lui aie remis ses premiers trophées de champion de France, car j’arrivais trop tard et les match étaient déjà terminés…

J’ai pu le voir jouer récemment, notamment lors des play-off à Aix contre Thierry LINCOU et tout le monde a pu mesurer le chemin parcouru et le niveau atteint aujourd’hui par Greg.



JAMAIS TOUT SEUL...

Enfin, un dernier mot, on s’aperçoit que les grandes réussites françaises en Squash ont toujours été le fruit d’un travail d’un joueur exceptionnel d’un côté, mais aussi d’un ou de plusieurs entraîneurs ayant commencé leur collaboration dès le début de la carrière du joueur.

Franck et Paul au mariage de ThierryIl y a eu Thierry Lincou et Paul Sciberras ainsi que Franck Carlino, il y a dorénavant Greg Gaultier et André Delhoste, je pense aussi avec toutes les belles promesses d’avenir, à Camille Serme et à Philippe Signoret.

Que les jeunes générations s’inspirent de ce modèle et qu’elles trouvent leur Paul, leur André ou leur Philippe.

Le plus dur commence pour Greg qui doit se maintenir à son niveau, il en a les qualités, le talent et… l’obstination.

                         

Ancien Président de la FFSquash
Membre du Comité Directeur

Jour 1
André & Fred

Jour 2
Pierre & Daniel

Jour 3
Matthieu & Xavier
Jour 4
Greg
Jour 5
Nicolas & Amaury
Jour 6
Thomas & Virginie
All content ©2004-2013 Framboise Gommendy

Accueil ] Archives ] Calendrier ] Recherche SiteSquash ] Tournois ] Stages 2009 ] Photo Classics ] Sous Presse 2010 ] Veterans 2008-2009 ] Articles ] Classement ] Joueurs ] Liens ] Parlons-en ] F.F.Squash ] Infos Utiles ] Contactez-nous ] Stages ] Des  Sous !!!!! ] News des Ligues/Clubs ]