Nicolas Siri - Open 2007

        Général
Accueil
Lettre d'infos
Streaming
Calendrier
Tournois
Photos
Liens


   Rédactionnel
Articles
Archives
Sous Presse
Mémoire Squash

       Joueurs
Joueurs
Classement
France/équipes

       
Fédéral
Ligues/Clubs
F.F.Squash

       Divers

Infos Utiles
StatsSquash
Videos

Annonces
 

Contactez-nous
Des Sous !!!

SITE INTERNATIONAL

 

 

 

4eme OPEN NICOLAS SIRI
27/29 AVRIL 2007 - SET MARSEILLE


ALBUM DE PHOTOS

29 avril 07 - Finales :
 


Soraya RENAI
bat Célia ALLAMARGOT
               9/7, 3/9, 6/9, 9/2, 9/6
Wael EL-HINDI bat Renan LAVIGNE
              5/11, 6/11, 11/2, 11/7, 11/10 (2-0)

                              Places 3/4
Maud Duplomb bat Charlotte Delsinne
               7/9, 9/6, 9/2, 9/5
John Rooney bat Jean-Michel Arcucci 3/1      
         


 

"Cet évènement, c'est toujours un moment spécial pour nous...

C'est tellement plus facile de jouer quand on est détendu, quand il n'y a pas d'enjeu... On peut tenter de nouvelles choses...

Nous avons eu un grand bonheur à jouer ce match, et j'espère que les spectateurs ont eu autant de plaisir à le regarder que nous à le jouer..

            

TOUT DANS L'ESPRIT...

C'était une belle finale que nous ont offert le vainqueur Wael El Hindi et Renan Lavigne. Un Renan bien décidé à se battre sur toutes les balles, et un Wael pas disposé à lâcher un titre qui sur le papier lui revenait de droit.

Après avoir été mené 2/0, l'Égyptien est revenu dans la partie pour égaliser 2/2, et forcer un 5ème, qui fut un jeu plein de rires, de suspense, de puissance quelquefois, mais de bonne humeur la plupart du temps.

A 10/9 balle de match (la 4ème!) pour Wael, l'arbitre, Le Patron en personne, se devait de donner un stroke. Wael, conscient de l'évènement, se tourne vers le public, en leur demandant leur avis. Les "lets" fusent. Avec un grand sourire, Wael leur répond en français, "Un let pour Marseille". Les spectateurs, venus très nombreux, applaudissent à tout rompre.

Finalement, un Renan superbe de refus de perdre pour son copain Nico, est obligé de s'incliner. Mais quelle performance du français! Il a joué sublimement, et s'il peut jouer à 50% de ça en Italie, ça va le faire très bien...
 

"Great Stuff! Renan very relaxed, and we played some great squash. Renan has been training very hard, he's got to play number 1 in the Eupean Teams, and he wants to play squash as a Number 1. And he proved tonight that he is up to the challenge..."

"Super match !

Renan était bien relâché, et on a joué un squash d'un très bon niveau. Il s'est entraîné dur, il se retrouve à jouer en numéro 1 aux Europes, et il veut que son squash soit digne d'un Numéro Un. Et ce soir, il a prouvé qu'il pouvait relever le défi.

                         



Charlotte à l'arbitrage


 
LES FILLES EN FINALE...


C'était un bon match de retour pour les deux joueuses.... Soraya, arrêtée pendant quelques semaines depuis le Championnat de France, ayant recommencé il y a quelques jours, et Célia, toute fraîche de 5 semaines de blessure, et de n'avoir rien fait du tout!

Alors, très bien pour Soraya de prendre enfin une victoire sur sa compatriote qu'elle n'avait pas battue depuis "très longtemps". Mais des fautes, tellement de fautes directes pour la petite de Créteil. Si un jour, on passe en PAR (point a rally) chez les femmes, ça va lui faire un choc, à notre Soraya. Manque de confiance, alors vouloir en faire trop ? Quoi que ce soit, il faudra que cela évolue si elle veut avancer au classement mondial.

Par contre, une très bonne frappe sèche, et des balles bien rasantes, qui finissent en plein dans l'angle sol/mur. Superbe...

Célia a laissé filer le 4ème, dommage, car elle menait à ce moment-là 2/1, avec l'avantage psychologique de ne pas avoir été battue depuis belle burette. A 2/2, sachant que Célia revenait de blessure, Soraya avait cette fois l'avantage mental...

Un match un peu en dents de scie, mais de très beaux échanges, deux jeunes femmes se battant jusqu'au bout, jusqu'à la dernière balle. Une fois de plus, amical, mais...
 

"Je ne sais pas pourquoi je fais autant de fautes, à l'entraînement, je n'en fais pas, mais dès que je suis dans un match, ça n'arrête pas !

Alors, au 5ème, j'ai réussi à me détendre, et à arrêter d'attaquer bêtement.

Cette année, je l'ai joué plusieurs fois, et je ne l'ai jamais battue. Alors, c'est un bon retour à la compétition pour moi, après ma blessure, et une bonne préparation pour les Europe.

J'ai eu Isa au téléphone, qui me dit qu'elle est "de tout coeur avec nous". Je pense à elle, ça doit être tellement difficile d'être blessée constamment.

Son absence va rendre notre match de poule très chaud, car sans elle, nous n'aurons aucun match gagné d'avance. Et comme nous sommes dans la poule de l'Angleterre, il faudrait que nous battions le Danemark. C'est possible, mais ça va être dur..."

                                           


Mr Max, juge arbitre, nous fait son grand écart....


Tableau Garçons A


Tableau Garçons B


Tableau Filles

29 avril 07 - Demi-finales :
 

Célia ALLAMARGOT bat Charlotte DELSINNE 9/6, 9/3, 4/9, 9/5
Soraya RENAI bat Maud DUPLOMB 9/4, 9/4, 9/7

Wael EL-HINDI bat John ROONEY 11/8, 11/6, 11/5
Renan LAVIGNE bat Jean-Michel ARCUCCI 11/3, 11/7, 11/9

AMICAL MAIS...

Pour des raisons indépendantes de ma volonté, j'ai raté les demis femmes, et je vous présente toutes mes excuses... Des matches disputés, m'a-t-on dit, avec un retour de Célia à la compétition, et au squash tout simplement, car deux blessures à la suite l'avaient tenue loin des courts.

Alors, elle était contente, la Célia, de gagner son match en ne perdant qu'un jeu contre une Charlotte très motivée....

Chez les garçons, ce fut une autre paire de manche.... Wael contre John fut une belle leçon de squash de l'Égyptien contre un Irlandais, peu habitué au jeu unorthodoxe de Wael.

Pourtant, notre Égyptien n'était pas très en forme ce matin, en fin de saison, et bien fatigué car couché un peu tard après une journée bien remplie.

Mais il avait la confiance, et John ne l'avait pas. Déstabilisé par la variété du jeu de son adversaire, il a eu de mal à se positionner sur le court au premier jeu, et a récolté pas mal de strokes. Au second, il ne croyait plus en sa victoire, et même s'il s'est battu jusqu'à la dernière balle, Wael dominait les échanges aussi bien territorialement que mentalement.

Le match Franco-Français Renan numéro 3 français contre Jean-Michel numéro 4 allait toujours être disputé. C'est un tournoi amical, d'accord, mais c'est aussi une compétition, et quand des joueurs de statuts/classement similaire s'affrontent devant leur public (pour ceux qui vivent sur la lune, Renan est du Set Marseille, et Jean-Mi du Set Aix!), il est logique que la testostérone flotte dans l'air marin...

Un match très disputé, même si Jean-Mi a eu un peu (comme la veille) du mal à rentrer physiquement (ou mentalement) dans la rencontre. Au 3ème, il a bien trouvé son rythme, ses attaques, et mené 2/0, 6/6, il a nous a placé de superbes enchaînements et des nicks de toutes beauté.

Mais comme à son habitude, le Renan n'a rien laissé passer. Il est allé tout chercher, il s'est accroché comme le Champion qu'il est, et même si le match fut suspendu pendant quelques minutes tandis que Greg Gaultier reprenait l'arbitrage, les échanges furent superbes et le match d'un excellent niveau.

En place maintenant pour les finales...

Coucou Framboise,

je viens de perdre ma demi 3/1 contre Célia. Dans les deux premiers jeux, je n'avais pas de longueurs, mais j'ai réussi à imposer mon jeu de volée. Ensuite dans le 4 et 5, ma longueur est revenue, dommage que je ne sois pas rentrer directement dans le match.

Et maintenant je joue la place 3/4 contre Maud.

        

Coucou,

Je viens de terminer mon match contre Maud. J'ai gagné 3/0. Je suis assez contente du squash que j'ai produit sur ce match, j'ai réussi a mettre du rythme.

Ce match me motive pour la suite notamment pour les championnats d'Europe. Maintenant je joue la finale contre Célia.

Gros bisous
                  

28 avril 07 - Quarts de finales :

Célia ALLAMARGOT bat Béatrice LAURENT : 9/0 9/1 9/0
Charlotte DELSINNE bat Marianne VILLIER : 9/3 9/5 9/2
Soraya RENAI bat Laura POMPORTES : 9/2 9/1 9/0
Maud DUPLOMB bat Céline SEUX : 9/0 9/2 9/0

Wael EL-HINDI bat Joan LEZAUD : 11/3 11/5 11/5
John ROONEY bat Yann PERRIN : 11/6 11/5 11/2
Renan LAVIGNE bat Thibault GOUTI : 11/8 9/11 11/3 11/2
Jean-Michel ARCUCCI bat Mathieu CASTAGNET : 9/11 11/9 11/9 11/8

DE BEAUX QUARTS....

Nous avons été gâtés.... D'abord une très belle rencontre entre Yann Perrin et John Rooney... Ensuite un Wael impressionné par la rapidité de son jeune adversaire... Un match un peu "facile" pour l'Égyptien qui ne s'attendait pas à jouer autant de matches dans une seule journée...!

Et puis, les jeunes français n'ont AUCUN respect pour les "anciens"! Thibault Gouti a très bien joué au début de son match, et a très justement réussi à prendre un jeu à son ami Renan Lavigne...

Mais comme bien souvent, "contrat rempli", disait le cerveau de Thibault à son bras, tu peux te relaxer"... Alors, au 3ème, des fautes d'inattention, des erreurs grossières, de la frustration...


Et puis bien sûr, un Renan, un peu piqué au vif d'avoir perdu un jeu, qui accélère, ressort tout et s'impose à l'avant... Résultat logique, Renan 3/1....

Et un bonne petite frayeur pour Jean-Michel qui a été poussé à 11/8 au 4ème par un superbe et très en forme Mathieu Castagnet, qui a fait juste quelques petites balles un peu trop courtes... Et quand on sait la capacité de contre-attaque de l'Aixois...

"C'est le joueur le plus rapide que j'ai jamais vu! Il est si vif sur le court, si léger, je n'arrivais pas à le voir... !"

    


"Je suis content, je pense que j'ai bien joué, j'étais bien détendu, j'ai essayé de bien me relaxer...

Je l'ai bien fait bouger, mais lui aussi, il m'a bien fait bouger! Je ne l'ai pas assez travaillé sur le coup droit. Je lui faisais des coups trop imprécis sur le coup droit. Par contre, je contrôlais un peu plus sur le revers et j'arrivais à le fixer....

Je suis encore fatigué du voyage de Suisse, mais l'important, c'était d'être là pour Nico... Et puis, c'est une bonne préparation pour le Mega Italia dans quelques jours...

             

YANN/JOHN
  

Quart de finale (19h) :
John Rooney
(Irl) bat Yann Perrin  11/6, 11/5, 11/2

Un bon match entre deux joueurs au style similaire, frappe sèche, bonnes longueurs, jolies amorties, quelques contrepieds.... Mais un peu trop de fautes du côté du Français, puis un Irlandais qui prend l'avantage psychologique dans le 3ème...

Mais un match très agréable, avec des échanges longs, de superbes attaques de John, une très bonne récupération de Yann, très rapide vers l'avant....

A noter, un excellent arbitrage de Marianne Villier, qui ne s'est pas laissée impressionner par les tentatives de "fishing"... Elle a fait un sans faute....

DÉBUT D'APRÈS MIDI

"J'ai bien joué, je suis content... ! Non, il a mieux joué que moi aujourd'hui, mais bon, pour la reprise, je suis content.

Physiquement, ça allait, mais j'ai manqué de vitesse et de rythme. Allez, il faut recommencer l'entraînement."

      

FABIEN/JOAN...
  

Huitième de finale (15h) :
Joan Lezaud
(13FR) bat Fabien Verseille (11FR)       11/9, 5/11, 11/7, 11/10(6-4)

Bon match de retour à la compétition pour le jeune Fabien Verseille, qui, blessé à la cheville, a été écarté des courts depuis un mois.

En face, un Joan Lezaud qui par contre, n'a pas arrêté depuis trois semaines, genre deux jours de repos pour récupérer, et hop, on recommence au Siri.

Un match irrégulier, avec un Verseille toujours aussi puissant et précis à la volée, en particulier de revers, mais des fautes, beaucoup trop de fautes, dues sans doute à un manque de matches et à la pression physique exercée par son pote d'Aix Joan.

Joan récupère tout, c'est clair, mais aujourd'hui, enrichi de son expérience en PSA où il a été forcé de jouer systématiquement en 5 jeux pour gagner, il a tenté de finir le point.

Sur un court chaud, contre un joueur qui tape la balle aussi fort que Fabien, les résultats de ce changement de tactique ont été un peu surprenants quelquefois, mais qu'importe. Un beau match, avec de superbes plongeons de Fabien, de très beaux lobs et boasts de Joan, et un 4ème jeu suspense, où le challenger aura sauvé 6 balles de jeux et où le challengé aura sauvé 2 balles de matches avant de s'incliner, 6-4 au tie-break.

"Ce n'est pas la première fois que je le bats, mais en général, c'est lui qui gagne. Donc, même si c'est la reprise, je suis content de gagner, et surtout, de gagner en 4, et non pas en 5 !

Je me suis rendu compte après mes matches en Suède, qu'il fallait que je finisse mes points, alors aujourd'hui, j'essayais de jouer plus de coups d'attaque, à l'encontre de mon jeu naturel. Alors, de temps en temps, je faisais un peu n'importe quoi !

Mais je vais essayer d'intégrer plus de coups devants pour élargir ma palette de jeu. Parce que, jouer constamment des matches en 5, et renvoyer la balle tout le temps, j'ai plus envie... !

                                      

28 avril 07

LA FRAMBOISE A MARSEILLE...

Ah, je m'étais pourtant promise de ne plus couvrir de tournoi, mais pour Nico, pour Max de Perretti, pour le Set Marseille.... Allez, la voilà debout à 5h30 du matin pour attraper un vol direction le Sud...

C'est le papa de Rémi Soria, Philippe, qui passe me chercher au nouvel aéroport de Marignane, celui pour les vols pas cher... 2 contrôleurs de passeports pour 3 avions.... 30mn d'attente.... Et vive les voyages internet....

Arrivée au Set, le même plaisir d'arriver dans ce club où les sourires illuminent l'atmosphère... Guillaume Dubarry sur le court délaisse pendant quelques instants son rôle de juge arbitre pour faire un bon match contre le jeune Florent Pontière, 11/9 au premier quand même.... Il a bien transpiré le Florent...

Max de Perretti, co juge arbitre, et l'âme de l'association qui organise ce tournoi, s'occupe de tous et de toutes. Efficace, calme, quel bonheur de travailler entre lui et Guillaume. Sans oublier Pierre-Jean Baleras, bien sûr, toujours discret, toujours présent, toujours souriant.

Alors, bien sûr, une très mauvaise nouvelle, le forfait (un de plus) de Greg Gaultier pour les Europes. Il lui faut encore 10 jours avant de pouvoir rejouer.

A part ça, c'est un tournoi toujours différent, le Nicolas Siri. L'atmosphère est plus silencieuse, plus calfeutrée. Et pour cause....

Cette année donc, pas de Thierry, pas de Greg, mais un tableau superbe quand même... Et la présence de Renan (il va bien, merci), plus Wael El Hindi et l'Irlandais John Rooney, de retour sur les courts après 2 ans d'absence pour blessure...

Le tournoi est bien engagé... Je vous tiens au courant au fur et à mesure que la journée avance... Alors, F5 pour rafraîchir la page, comme d'hab....

                        




Entre "les deux tours"....

NICOLAS, UN ÊTRE TRÈS SPÉCIAL…

N’oublions pas pourquoi nous sommes tous ici, à Marseille, ce week-end… C’est écrit sur la boîte, l’Open Nicolas Siri.

Nico, c’était un jeune joueur du Creps d’Aix, un immense espoir du Squash Français, qui avait commencé le squash avec Patrick, son père, au Set Marseille alors qu’il n’avait que 4 ans. Sélectionné par la suite dans l’équipe de France junior, il est parti aux Europes, et aux Mondes, il a fait les 400 coups avec des noms qui vous diront peut-être quelque chose, Gaultier, Balbo, Lavigne, Muller…, et fut Champion de France Junior. Et puis il y a un peu plus de trois ans, il nous a quitté, comme ça, bêtement, son cœur, qu’il avait gros comme ça, s’est arrêté.

Tout simplement.

Tout injustement.

Alors, son père et Max de Perretti, qui lui donnait des cours de maths, ont décidé de lui organiser un tournoi, dans ce club qu’il aimait tant, où tout le monde l’aimait, et qu’il considérait comme sa seconde famille.

« Nico, c’était quelqu’un qui éclatait de joie de vivre, un gros fêtard, très doué, feignant, avec un gros poil dans la main, mais tellement doué, et surtout, surtout, il était aimé de tout le monde. » me confie-t-il.

« J’ai plein de souvenirs de lui, c’était mon fils, c’est toujours mon fils, mais je crois que ce sont ses qualités humaines qui en faisaient quelqu’un d’à part, de spécial.

Alors, c’est bien qu’il y ait ce tournoi, cela me fait tellement plaisir de revoir ses anciens amis, comme Muller par exemple, qui venait dormir à la maison si souvent. On parle de lui, on se souvient…

« Oui, c’est bien qu’il y ait ce tournoi. C’est bien. »


Les têtes de série... Merci Max....

  

22 avril 07

Salut Framboise,

Clôture des inscriptions pour le tournoi International de Marseille "Challenge Nicolas Siri" le lundi 23 avril à 20h

merci,

                    

   

LES HÔTELS

        2005








        2006

Album de Photos © SiteSquash









All content ©2004-2013 Framboise Gommendy

Accueil ] Archives ] Calendrier ] Recherche SiteSquash ] Tournois ] Stages 2009 ] Photo Classics ] Sous Presse 2010 ] Veterans 2008-2009 ] Articles ] Classement ] Joueurs ] Liens ] Parlons-en ] F.F.Squash ] Infos Utiles ] Contactez-nous ] Stages ] Des  Sous !!!!! ] News des Ligues/Clubs ]