Reunion2009

        Général
Accueil
Lettre d'infos
Streaming
Calendrier
Tournois
Photos
Liens


   Rédactionnel
Articles
Archives
Sous Presse
Mémoire Squash

       Joueurs
Joueurs
Classement
France/équipes

       
Fédéral
Ligues/Clubs
F.F.Squash

       Divers

Infos Utiles
StatsSquash
Videos

Annonces
 

Contactez-nous
Des Sous !!!

SITE INTERNATIONAL

 

 

 

INTERNATIONAUX de la RÉUNION
22/27 JUIN
2009


FINALE .... SAMEDI 27 JUIN 2009

Finalement, je le décroche, mais ça été dur!

Les conditions très humide, très chaud. Bon, comme d'habitude quoi.

Mais LJ vient de Toulouse, il m'a dit que là aussi, les courts étaient très chauds. Il est très affuté physiquement...

Le premier jeu, au tie-break, 13/11, 28mn quand même. Très dur, c'était depuis la première balle une bataille psychologique.

Je savais que le premier jeu allait être crucial, qu'il ne fallait pas le perdre. Comme il avait fait 5 jeux la veille, et encore 5 l'avant-veille, même si c'est toujours important de gagner le premier, là, c'était vraiment crucial, alors j'ai durci, et j'ai été présent sur toutes les balles....

Et c’est avec beaucoup d’émotion que je remporte ce premier tournoi PSA de Saint Pierre ; j’attendais ce moment depuis tellement longtemps. Cela explique mon état de concentration et aussi de tension dans le premier jeu.

Après ce premier jeu, j’ai pris l’ascendant psychologique et cela m’a permis de me relâcher et d’être plus offensif le reste du match.

C’est ma 21ème victoire en PSA et à 33 ans, probablement une des plus savoureuses. Terre acquise devant mon public et ma famille. Celle-ci est pour tous les passionnés réunionnais.

Très ému, et content...

                  

[1] Thierry Lincou bat [2] LJ Anjema (Ned)
                      13/11, 11/3, 11/7 (48mn)

ENFIN!!!!!

Bon, alors que la finale se jouait à 16h30 heure locale, la Framboise, elle avait toujours aucune nouvelle à 20h30 H d'Île-Rousse....

Appelle les Lincou, sur le portable, à la maison. Rien. Appelle Dominique Amar. Rien. Tout le monde m'a oublié, j'ai pensé, ou alors, Thierry a perdu et ils sont tous en train de noyer leur chagrin.

Appelle Thierry. Bon, ça été dur, mais c'est bon, qu'y me fait....

Le soupir de soulagement (pardon LJ)!!!!

Alors, merci à Dom  de m'avoir envoyé le résultat officiel le lendemain matin, à Fab pour les photos géniales, comme d'habitute, à Ariel pour la photo des finalistes, et enfin à Sandrine, dont je viens de recevoir les mots des joueurs qui m'ont permis de compléter ce que Thierry m'avait dit au téléphone...
 
Comme je l’ai déjà expliqué, j’ai joué beaucoup de matchs en peu de temps.

Physiquement je suis très fatigué, ma blessure à la cheville est récente.

Malgré tout, je suis très heureux de ma deuxième place dans ce tournoi.


J’avais très envie de jouer contre Thierry, il est vraiment le plus fort, il mérite cette victoire chez lui, je suis content pour lui.

Je remercie tout le monde, l’organisation, les sponsors et à l’année prochaine !!!


                 

LINCOU PÈRE.... ÉMOTIONS...

Thierry nous a parlé de son émotion d'être là, parmi les siens ; émotion qu'il a transmise à un public tout acquis et qui lui a montré toute l'affection qu'il lui porte depuis vingt ans !

Hé oui, 20 ans qu'il fêtait ses premiers titres de Champion de France , et déjà la presse réunionnaise accrochait avec le petit personnage et ne l'a plus lâché depuis, relatant tous ses faits et gestes... en allant, parfois, au besoin, se renseigner sur un " site très bien connu " !

Pour ma part, évidemment, l'émotion était bien là, avec aussi, toute la tension du tournoi dans son déroulement en général et aussi celle la compet elle même, car la victoire espérée de l'enfant du pays serait le panier de cerises sur le clafoutis .

La finale fut le match idéal avec un Laurens Anjema très beau joueur qui a tenu le suspens pendant un premier jeu qui a duré 28mn ! Le jeu fut rigoureux et très "propre" : un match de gentlemen !

On avait bien compris que si Thierry gagnait ce premier jeu, la suite serait plus facile, et effectivement, ce fut le cas... dommage peut être pour le suspens , mais mieux pour le coeur....

Fin du match: grosse ovation, public ravi et en communion... et le papi qui sent sa gorge se serrer ...et qui va essayer de dire, après des remerciements de rigueur, qu'il a posé la première pierre du Squash Réunionnais il y a 27 ans, et que ce jour là, il ne se doutait pas combien ce geste allait orienter la vie de tant de personnes, à commencer par celle de sa famille et surtout de ses enfants; et dans les tribunes, il ya quelques amis de la première heure : le cheveu plus blanc et parfois plus rare...

Mais déjà, on parle de jubilée car en ce moment, à la Réunion, on fête celui de Patrick Cazal et celui de Didier Agathe, l'adjointe aux sports promet pour cette occasion de mettre les petits plats dans les grands...

Bon ça va, on n'est pas pressé quand même....

A très bientôt

                         
 

      Just for the record....

D'après Howard, notre Bible du Squash, de Squash Info, Thierry est sur la troisième match du podium des détenteurs de titres PSA.

Tout là-haut, il y a David Palmer, avec 25 titres, ensuite Shaabz, qui détient pas moins de trois titres de Champion du Monde, avec 22 titres, et Thierry, 21.

Un Australien, un Égyptien, et un Français... Le squash se mondialise de jour en jour....



DEMI-FINALES.... VENDREDI 26 JUIN 2009

[1] Thierry Lincou bat [7] Mohd Ali Reda (Egy)
                      11/6, 11/5, 11/2 (47mn)
[2] Laurens Jan Anjema (Ned) bat [3] Omar Mosaad
                       6/11, 13/11, 4/11, 11/5, 12/10 (78mn)

Des demis un peu inégales, avec un Patron qui continue son périple. Il n'a toujours pas perdu un jeu.

Pour LJ, par contre, qui jouera la finale contre le Patron ce soir, n'a pas remporté un match en straight games. Contre Scott, il a perdu 1 jeu, contre Yann, deux, et encore en demi, deux, avec une victoire littéralement à l'arrachée, 12/10 au 5ème.

Il y a fort à parier qu'il sera un peu fatigué ce soir et en plus, il doit un peu souffrir de la chaleur (ben, il a vécu des années à Chingford, au nord de Londres, puis maintenant, de retour dans sa Hollande natale. Pas franchement des pays chauds...).

Bon, désolée LJ, je sais que tu ne m'en voudras pas, mais j'espère profondément que Thierry va le gagner son 21ème titre. Pas pour les sous, pas pour le titre, mais pour lui. Je sais qu'il aura toute la pression, mais il aura sans doute retenu la leçon des Internationaux Français.

Et puis là, il est à la maison, entouré d'amour et de respect. Alors, c'est un match de plus, comme quand il était petit, et que son frère lui filait des bourres, dans ce court où il manquait quelques centimètres.

Allez mon pépère, tranquille. Y a qu'à dérouler et tenir la route. Et ça, tu sais le faire si bien....

                                 


Sandrine, attachée de presse, et
notre éternel Dom Amar...

[1] Thierry Lincou bat [7] Mohd Ali Reda (Egy)
                      11/6, 11/5, 11/2 (47mn)



Un grand cru.

Le public, ceux qui ont suivi tout le tournoi, se demandait avec inquiétude si Reda n’allait pas comme à son habitude, épuiser le chouchou péi.

La réponse est vite arrivé. Le match démarre comme l’avait décidé le patron. Des échanges tranquilles mais néanmoins scotché au mur, on l’observe et on attend le moment pour lancer l’attaque. 3 supers points, 3/0 pour le patron et puis égalisation 3 partout pour Reda.

Ça y est, ils se sont échauffés. Tout l’arsenal de Thierry va être mis à exécution. Les points défilent, 9/4-10/5-11/6.

Deuxième jeu, Reda a-t-il les moyens de réagir ? Le suspense ne va pas durer longtemps… 1,2,3,4 /0. Reda parvient à faire un point et puis le monologue reprend : 5-6-7-8-9. Que faire ? Il n’a pas de solution.

Reda attaque et quand il attend, il s’expose aux trajectoires variées du patron, quand il attaque, elle revient toujours, alors on tente le va tout et les tôles résonnent.

Troisième jeu : un copier coller, avec en plus l’impuissance et le découragement d ‘un Reda ; il ne pensait sûrement pas être aussi loin du niveau de jeu pratiqué par le patron…









[2] Laurens Jan Anjema (Ned) bat [3] Omar Mosaad
                       6/11, 13/11, 4/11, 11/5, 12/10 (78mn)

Magnifique suspense avec tous les ingrédients d’un scénario qu’un public adore, deux acteurs extraordinaires avec dans le rôle du méchant : Omar Mosaad, et du héros invincible, Laurens Jan Anjema.

Un premier jeu où la précision des attaques de Omar font mouche, Jan Anjema a du mal à se mettre en route. Il est rapidement mené 5/2, puis 8/3. Le réveil arrive enfin, mais il est trop tard, 10/6.

Un deuxième jeu où l’esprit du let va faire son œuvre. Omar Mosaad semble ne faire que peu d'effort pour jouer les balles. L’arbitre donne le let mais prévient que cela ne pourra pas durer éternellement.

Omar semble bien en profiter, il prend le large car sur de nombreuses attaques de Anjema, il demande le let, accordé, tout est à refaire, à l’inverse quand il attaque, Anjema fait l’effort et se retrouve mené 9/6.

Avec une énorme volonté et toute sa science de la défense, il réussit à recoller 10/10. Puis tie break 13/11. Le public exulte, il a pris parti pour le super héros.

Le troisième jeu est une formalité, Jan Anjema a perdu le fil, 11/4. Le quatrième jeu, Omar Mosaad ne sait plus où il est .Ses attaques vont régulièrement dans la tôle. 11/5 pour Anjema.

Le dernier jeu, un combat de toute beauté qui va se jouer mentalement et physiquement ; le méchant est sanctionné, il n’obtient plus les lets, le jeu tourne ; les points se répartissent par série entre les deux joueurs, 8/6, 8/8, 9/9,10/9. Balle de match pour Anjema, super retour gagnant. Volley croisée nick. Anjema lui rend la même, 11/10 et sur un ultime stroke tout à fait justifié, victoire d’un super héros !

QUARTS de FINALE.... JEUDI 25 JUIN 2009

[1] Thierry Lincou bat [5] Renan Lavigne         
                      11/3 11/6 11/5 (39mn)
[7] Mohd Ali Reda (Egy) bat Liam Kenny (Irl)
                     6/11 11/7 2/11 11/5 11/2 (72mn)
[3] Omar Mosaad bat [6] Aaron Frankcomb (Aus)
                      11/1 11/8 11/3 (32mn)
[2] Laurens Jan Anjema (Ned) bat Yann Perrin                       9/11 11/7 11/3 6/11 11/5 (67mn)
[3] Omar Mosaad bat [6] Aaron Frankcomb (Aus)
                      11/1 11/8 11/3 (32mn)

11/1. Oui, vous avez bien lu, 11/1. Omar Mosaad est rentré à 200 à l’heure dans son match, 1/2 heure avant il était là, musique sur les oreilles, assis seul dans les tribunes, le regard tourné vers le fond de la salle, sur lequel il projetait le film de sa victoire.

Au deuxième jeu, Aaron Frankcomb semble sortir de sa léthargie, et grâce à une énorme débauche d’énergie réussit à colmater tant bien que mal, des vagues incessantes, des attaques de marbre.

Le tournant du jeu, 7 partout, let pas let, stroke pas stroke, doublé pas doublé, l’éternelle discussion d’après match qui aurait pu éventuellement changé ou prolonger le destin de ce set mais sûrement pas le résultat de ce match.

Le score du troisième jeu est éloquent. Il y avait sur ce match aujourd'hui trois classes d’écart, 11/3 pour Omar Mosaad.


« Je n’ai pas bien joué aujourd’hui, je n’ai pas contrôlé le match comme j’avais besoin de le faire et cela a bien servi à mon adversaire.

Le second jeu était crucial, mais il a joué les points importants mieux que moi et cela l’a mené à la victoire… »


           

«J’ai déjà rencontré Aaron deux fois auparavant, une fois au Canada il y a deux ans et en Suède il y a quatre mois. J’ai gagné ces deux matchs en 4 jeux  mais je savais que cela allait être dur pour moi aujourd’hui car il est puissant et très doué. Il a des bons shots.

J’ai vraiment essayé de mener dès le premier jeu, il a perdu. Il est bien revenu dans le deuxième. Ensuite, je crois qu’il s’est déconcentré et cela lui a fait perdre le match…»


             

"J'avais bien sûr mon plan tactique en tête à l'entame du match mais ça n'a pas fonctionné car il était plus précis.

Du coup, je me suis trop vite frustré et je suis déçu de mon approche mentale sur ce match.

A ce stade de ma carrière, il est primordial de prendre du plaisir et ce soir, je n'ai pris aucun plaisir.

Thierry est au-dessus du lot sur ce tournoi à priori, étant tête de série 5, j'espérais l'éviter en quart car les autres joueurs du Top 4 à prendre étaient quand même un cran en dessous, mais bon c'est comme ça."

        
« L’entame de match était importante surtout au niveau de l’ascendant physique. Les premiers points étaient serrés.

Je m’étais préparé à être solide et en jambe. Je voulais être réactif dès les premiers échanges et puis tout a découlé. Il y a eu un bon rythme de jeu. Quelques points d’avance m’ont permis de me relâcher, de me mettre en bonne disposition.

 J’ai tenté de garder le même état d’esprit jusqu’à la fin, un jeu appliqué et surtout garder un certain rythme pour bousculer. Renan est hyper dangereux dès qu’on relâche la vitesse de jeu…

Je suis super content d’avoir fini en trois jeux.»

                  
[1] Thierry Lincou bat [5] Renan Lavigne
                    11/3 11/6 11/5 (39mn)

Le Patron est au service, plus un bruit dans la salle. Il démarre très fort, avec un sévère 4/0 en trois coups de raquettes, Renan ne peut plus toucher la balle. Il faudra un superbe rallye, où les deux joueurs verront les 4 coins de la salle avec un final de toute beauté, amorties, contre-amorties, et une accélération parallèle de Renan qui laisse le patron admiratif. Mais la différence de niveau est trop importante malgré quelques sursauts, un sévère 11/3 conclut le premier jeu.

Un deuxième jeu où le patron semble digérer la belle entame de match, Renan cherche des solutions et parvient à équilibrer la partie jusqu’à 6 partout. Le patron accélère, Renan subit malgré quelques très belles défenses, il ne peut plus rien faire : 11/6.


Un troisième jeu à sens unique ; Thierry balade Renan et montre toute l’étendue de son talent, autant par les contre-pieds imprévisibles que par les lobs de défense parfaits, Renan ne peut qu’applaudir…

11/4, du grand Thierry !

[7] Mohd Ali Reda (Egy) bat Liam Kenny (Irl)
               6/11 11/7 2/11 11/5 11/2 (72mn)

Un super match. Entre deux joueurs au jeu très différent : Kenny, très créatif, cherchant l’initiative sur chaque balle, et Reda qui joue au contre à merveille avec une présence physique énorme. Le premier jeu, Kenny impose sa précision, prend la balle très tôt et ne laisse aucune chance à Reda malgré une grosse défense.

Deuxième jeu : Kenny n’arrive plus à toucher autant de cibles et la stratégie de Reda n’arrive pus à porter ses fruits. Aucune prise de risque. Il attend vraiment la bonne occasion, et là, je te plante ! 11/7 pour Reda, un jeu partout.

Un troisième jeu tout à l’avantage de Kenny. Reda semble déconcentré, commet plusieurs fautes inhabituelles, perd le jeu sur le score de 11/2, mais pas sans avoir fait travailler physiquement Kenny.

Quatrième jeu : Début du jeu équilibré. 3 partout. Chacun gagne les points avec sa stratégie. Le travail de sape de Reda commence à porter ses fruits. Kenny a de plus en plus de mal à prendre la balle tôt. Il n’arrive plus à occuper l’espace. Reda s’échappe inexorablement vers le gain du 4ème jeu : 11/5.

Le cinquième jeu, malgré une tentative de rébellion de Kenny, ne sera qu’une formalité. Il n’y a plus qu’un joueur sur le court. Kenny épuisé ne peut plus empêcher Reda de filer vers la victoire. 11/2

« Le match n’a pas été évident du tout. Il a super bien joué, spécialement les trois premiers jeux.

Le quatrième jeu comprenait les points les plus importants, il a commencé à être fatigué.

 Moi j’ai davantage contrôlé avec de longues balles. Et je crois bien qu’il n’avait plus de carburant !!! »

                  


« Je pense que j’ai plutôt bien joué aujourd’hui, mais physiquement j’étais à la rue.

Peut-être qu’en attaquant davantage au début du 4ème jeu, le match aurait été différent, mais il a vraiment été plus fort… »

                  
Salut Fram
Bon un petit mot de mon match!!

Ben j'ai très bien joué mais cela n'a pas suffit!!

J'ai très bien démarré en rentrant des bons coups au bon moment!! Je mène le jeu mais je me fais une frayeur a la fin du 1er quand même que je remporte malgré tout!!

Puis au 2eme je craque a 7-7 puis s'en suit un coup de pompe au 3eme!!
Malgré tout je repars avec de bonnes bases au 4eme et je retrouve du jus.. Un peu plus patient dans le jeu et je rentre des coups à des moments clés du jeu!!!

Puis au 5eme à 2-2 je prends un coup de raquette dans le visage je sors 3min mais je perds totalement le fil du match je prends 7 points de suite je remonte un peu mais je finis sur une petite faute!!!

Bref je retire quand même beaucoup de points positifs de ce tournoi les efforts payent mais il faut continuer!!

Sinon un grand merci a toute l organisation, au public venu nombreux ainsi et je le redis encore aux parents de Thierry ainsi qu'à lui même..
             
[2] Laurens Jan Anjema (Ned) bat Yann Perrin                       9/11 11/7 11/3 6/11 11/5 (67mn)

Yann Perrin, l’attaque à tout va. Quel plaisir de voir jouer fin des longs rallye, au troisième coup de raquette, il tente son va-tout et empêche LJ de poser son jeu de sabre, gagne le premier jeu 11/9.

2ème et troisième jeu, Yann se précipite un peu trop tôt dans son attaque, oublie les fondamentaux, à savoir, fixer son adversaire au fond de la salle, les statistiques ne sont plus en sa faveur, il perd les deux jeux suivants.

Bien coaché par son pote d’équipe, Thierry Lincou, il attaque le 4ème avec plus de patience, obtient plusieurs opportunités. Il saisit avec talent et empoche le gain de la 4ème manche, 11/6.

Cinquième jeu, le final s’annonce de toute beauté : 2 partout. Yann se met en stroke, et prend un coup de raquette sur le nez.

Interruption, retour sur le court, Yann a perdu le fil, il ne sait plus s’il doit attendre ou attaquer, se trompe dans ses décisions. Le match lui échappe, mais quel talent ; avec un peu de travail physique, le top 30 est à sa portée.

PREMIER TOUR....MERCREDI 24 JUIN 2009

Omar Mosaad (Egy) bat Mathieu Castagnet     6/11 – 11/ 5 – 11/8 – 11/7

Un match avec un peu trop de lets demandés, en moyenne un tous les points.

Omar Mosaad, dès qu’il était un peu gêné, semblait préférer le let à tenter à tout prix de jouer la balle. Le français tenta bien d’imposer son jeu de défense mais la vitesse de l’égyptien ainsi que sa précision ont fait la différence.

« Je remercie l’organisation de m’avoir invité. Je suis ravi de participer au plus gros tournoi français de cette année.

J’ai fait un bon match, j'ai un peu craqué, mal géré le fait qu’il prenne beaucoup de place.

J’espère que l’année prochaine, il y aura un bon tournoi ici, j’adorerais revenir … »

                 
   

« Je me sens bien. J’ai rencontré Mathieu plusieurs fois déjà, la dernière fois c’était il y a deux mois. Donc je savais que c’était un bon joueur, en plus il est jeune. Je savais que le match pouvait être dangereux pour moi.

Dans le premier jeu, j’ai bien joué les 5 premiers points, ensuite ça a été lui. Puis j’ai changé de plan, j’ai accéléré mon jeu, davantage de volley… Je voulais absolument terminé en 3/1 et non pas 3/2»

                
« Je suis super content d’avoir gagné aujourd’hui, il a bien joué au départ, il était au dessus de moi.

Mais après le premier jeu, il était épuisé, j’espère qu’il va mieux se porter car je le connais bien, et sa santé n’est vraiment pas au top aujourd’hui… »

         

« J’ai bien apprécié le match, j’ai commencé à souffrir après le premier jeu .. Je ne sais pas pourquoi, probablement pas le bon jour pour moi.

Je ne connaissais pas mon adversaire, je ne crois pas l’avoir déjà joué. Peut-être que c’est la chaleur qui a fait que je n’étais pas en forme, il fait tellement chaud ici … »

                
Aaron Frankcomb (AUS) bat John Rooney (IRL)
                        8/11 – 11/6 – 11/4 – 11/1

Liam Kenny (IRL) bat Tom Richards (ANG)
                     11/7 – 11/9 – 1/11 – 11/9

Dans les deux premiers jeux, les échanges furent très disputés entre l’anglais, Tom Richards, et l’irlandais Liam Kenny.

Mais grâce à quelques magnifiques fixations et de très beaux amortis à l’avant du court, c’est l’Irlandais qui prend le dessus sur les fins de jeux.

Dans le troisième jeu, Tom met beaucoup plus de poids dans sa balle et, à force de déplacer son adversaire, le met dans le rouge. Liam sauve l’honneur à 8/0 en prenant son adversaire à contre pied mais s’incline tout de même 11/1.

Dans le quatrième jeu, Liam débute mal en subissant encore le rythme de Tom mais en ralentissant le jeu, il remonte de 5/8 à 10/8 pour obtenir sa première balle de match.

Il pense avoir fait le plus dur en décalant son adversaire au fond du court, mais grâce à un bois Tom sauve la première balle de match. Il ne peut rien faire sur la seconde balle de match où Liam réussit une parallèle parfaitement collée qui ne revint jamais.

« Je suis super déçu d’avoir perdu, ce n’était pas mon jour… Mais la Réunion est un super endroit, c’est déjà ça…»
      

« C’était un match très serré, j’ai été en super forme, j’ai essayé de jouer le mieux possible et cela a bien fonctionné.

J’avais déjà rencontré Tom il y a à peu près 2 ans dans un tournoi Irlandais et j’avais gagné déjà, mais cela doit être normal car je suis le plus vieux!


   
« Je suis heureux d’avoir fini en trois jeux mais je n’ai pas joué mon meilleur squash, J’ai mal à la jambe droite, j’espère que cela ira mieux demain et que je pourai mieux jouer. Rory a super bien joué aussi, c’était un bon match… »

         

« J’ai joué à peu près bien, je ne sais pas ce qui s’est passé… Il y a des jours comme cela. J’ai une cheville un peu sensible depuis le match d’hier.... »

     
Mohd Ali Reda (EGY) bat Rory Pennel (ANG)
                              11/7 11/8 11/6

L’égyptien, Mohd Ali, commença tranquillement le match en déplaçant son adversaire sur tout le terrain pour facilement mener 8/3 dans le premier jeu. Suite à quelques fautes, l’anglais remonte doucement jusqu’à 7/8 mais Mohamed se reprend en remettant la pression sur son adversaire. Pour s’imposer 11/7.

Dans le deuxième jeu, le scénario fut quasiment identique même si Rory mena un temps au score, 7/5 mais ne pu rien faire contre les amorties de son adversaire.

Dans le dernier jeu, l’égyptien fait le spectacle en tentant des coups magnifiques parfois dans la plaque et conclut le match sur le score 11/6.

Thierry Lincou bat Eddie Charlton (ANG)
            11/6 – 11/6 – 12/10

Le Patron donne sa leçon : 2 premiers jeux pendant lesquels sans forcer, il fait voir les 4 coins du court à Eddie.

Tout y passe, lobs, amortis, contre-pieds.

Le troisième jeu démarre sur le même tempo, alors un relâchement à 9/6. Beaucoup de réussite pour Charlton qui recolle à 9 partout.

10/9, balle de match pour Thierry, un peu d’émotion (il réalise son rêve, jouer un PSA ici dans son jardin) 10 partout, le public anxieux et là le patron, sert le jeu, plus aucun risque, plus aucune faute, il termine en 12/10.

Salve d’applaudissements !!!

« J’ai joué comme tous les premiers tours, prise de marques. J’ai fait le travail mais sans plus.

Mon adversaire n’avait rien à perdre. Je me suis fait surprendre par moment, une petite frayeur dans le troisième.

Ma « shot selection » n’a pas été super. Mais c’est toujours comme cela quand je joue ici, j’ai envie d’en faire trop, de donner trop…

Je suis content d’avoir fini en trois jeux… »

             
« C’était une super expérience, je voulais jouer contre Thierry depuis longtemps, je n’ai jamais joué contre des joueurs aussi bien classés, je regarde beaucoup ses matches.

Et derrière le court, on se dit que tels ou tels coups sont faciles à prendre mais finalement quand le match arrive, cela reste impossible.

J’adore sa façon de jouer, l’année prochaine, je reviens et je le BATS. Vous avez ma parole !.. »
                    
Salut Fram

Bon un ptit mot des îles!!!

Voila je viens de gagner je suis super content très bon match!!

J'ai bien joué en étant très patient et surtout en attaquant au bon moment!! J'avais de très bonnes sensations physiques et techniques!!!
Dc pourvu que ça dure!!!

Voilà demain ca va être une autre histoire...

Sinon ben super content d'être là c'est la premiere fois pour moi içi à la Réunion mais mais bon vraiment excellent!!!

Juste un grand merci à Thierry et ses parents pour l'hébergement, le transport enfin tout quoi!!! lol

Puis à l'organisation pour avoir réussi un événement de cette taille içi!!

A plus

                   


« J’ai été blessé il y a un mois, je sors de trois semaines de repos. Je n’ai donc pas joué mon meilleur squash aujourd’hui. … »

            
Yann Perrin bat Mark Krajcsak (HON)
         11/3 – 11/5 – 7/11 – 13/11

Le français Yann Perrin prit les commandes du match dès le début en imposant un rythme élevé à son adversaire et en le fixant à l’avant du court.

Grâce à des variations de trajectoires, il met son adversaire loin de la balle et réussit à gagner assez facilement les deux premiers jeux.

Dans le troisième, le Hongrois lit mieux les trajectoires de son adversaires et ne tombe pas dans les feintes du Français.

Suite à quelques interférences et discussions avec l’arbitre, Yann se déconcentre sur la fin de jeu et s’incline en 11/7..

Dans le quatrième jeu, les échanges sont disputés ; les deux joueurs se tiennent dans un mouchoir.

Yann surmotivé réussit à sauver trois balles de match et sur une ultime attaque s’impose 13/11.

Renan Lavigne bat Johan Bouquet
               11/4 – 11/4 – 11/1

Pour cette rencontre Franco-française, il n’y eu aucune surprise entre deux joueurs qui se connaissent.

Johan ne réussit qu’à quelques occasions à prendre son adversaire à défaut, alors que Renan, bien réglé sur ce type de terrain puisqu’il vient ici depuis quatre ans, domina assez facilement les échanges.

Le public ne s’enflamma pas lors de ce match où les deux joueurs étaient français et jouaient de façon assez classique. C’est donc logiquement que Renan s’impose 3 jeux à zéro.

« Bilan très négatif.

J’ai lâché au début du troisième. J’ai craqué mentalement.

Parfois, il suffit d’un élément déclencheur pour faire ressortir tous les éléments négatifs dans ta tête, c’est dommage, j’étais en forme.

Ma performance a été ridicule... »

                  
"Aucun problème d'acclimatation pour moi ici, je suis comme à la maison. Ce soir, j'étais tout de suite bien dedans, bien en jambes, et Johan n'a pas lutté comme il en a l'habitude.

Demain, une autre paire de manches avec Thierry, chez lui, face à moi. Comme d'habitude, je vais me battre, il est le grand favori du tournoi, je n'ai rien à perdre. J'espère prendre mon pied sur ce match.

Un grand merci à la famille Lincou pour son accueil toujours aussi chaleureux chez elle."

                                                                       
Laurens Jan Anjema (NED) bat Scott Arnold (AUS)
8/11 – 11/6 – 11/3 – 11/4

« Le premier tour est souvent difficile pour jouer, à cause de la nervosité, surtout qu’il a gagné la semaine dernière à Toulouse. J’étais donc fatigué et suis très heureux e ma victoire, et espère jouer mieux demain. Parfois, il faut gagner et ce match là en fait partie… »

                     

23 juin 09 - Finales des qualifs
 
John Rooney (IRL) bat Pierre Canto (REU)
              11/4 11/4 11/4 ( 24mn ) joue Aaron Frankcomb
Rory Pennell (ENG) bat Alex Muller (REU)
              11/7 11/4 11/6 ( 22mn )  joue Mohd. Ali Anwar Reda
Eddie Charlton (ENG) Vs Christophe Andre (REU)
             11/7 11/6 11/8 ( 26mn ) joue Thierry Lincou
Johan Bouquet (FRA) bt Fabien Tessier (REU)
             11/8 11/7 14/12 ( 35mn )  joue Renan Lavigne

Comme nous l’ont prouvé ces quatre matches de qualifications, il existe bel et bien un fossé entre le monde amateur et le monde professionnel puisque aucun joueur local n’a réussi à prendre de jeu sur cette rencontre !

John Rooney (IRL) bat Pierre Canto (REU)
              11/4 11/4 11/4 ( 24mn )



1er jeu : Les huit premiers points étaient de longs échanges et comme prévu la différence entre un joueur amateur et un pro préparé physiquement se fait très vite sentir. Pierre s’est très vite retrouvé asphyxié et malgré quelques belles réactions et deux nicks magnifiques, il perd 11/4

2ème jeu : Même scénario, le réunionnais perd 11/4. 3ème jeu : Pierre est toujours sous l’étreinte de Rooney et ne parvient pas à trouver la solution. Il s’incline à nouveau 11/4.

« Il fait super chaud ici, je transpire à fond ! J’ai passé le premier tour, j’ai vraiment apprécié le match, Pierre est très sympa, on s’est bien amusé.

 Je ne l’avais jamais vu auparavant, je l’ai rencontré quelques minutes avant le match et c’était très drôle… »

                                   
Bonsoir Framboise

Comment vas-tu ??

Je t'envoie un message du tournoi qui d'ailleurs, clôturera l'aventure pour moi car je m'en suis pris une bonne ce soir face à John Rooney...

Pas grand chose à dire sur le match car il est juste trop fort pour mon niveau actuel.

Par contre, je tiens à féliciter toute l'équipe du tournoi (Arnaud Deribas, Dominique Amar, Daniel Lincou et la ville de st Pierre à travers le bureau de l'ASCTR) d'avoir fait en sorte qu'un événement tel que celui-ci est vu le jour sous notre doux soleil. C'est grâce à de tels événements que notre passion se transmet et je suis très honoré d'y avoir participé.

De plus il me semble que c'est le plus gros tournoi français cette année puisqu'il n'y a pas d'internationaux de France.

Bravo à toute l'organisation c'est une sacré réussite!!!! A bientôt et venez nombreux!!!!!!!

      
  
« Il fait très chaud ! Alex joue très court donc c’était pas évident de rallonger les balles.

Mais cela m’a fait dominer le rallye et le jeu a été très rapide… »

       
« J’suis dégouté. Je suis malade et je n’ai pas donné le meilleur de moi. J’aurais aimé être en forme pour jouer ce tournoi.

   
 
Rory Pennell (ENG) bat Alex Muller (REU)
                             11/7 11/4 11/6 (22mn)

1er jeu : 6/4 pour Alex. Un début de match où les deux joueurs se permettent de prendre l’initiattive tour à tour. Les supporters locaux ont pu rêver à un éventuel jeu gagné par un réunionnais. Mais comme lors du premier match, la rigueur, le physique , la qualité de jeu et la vitesse imposés par l’anglais ont plongé Alex dans l’asphyxie bien connue des squashers soulignée par un 11/7.

Le deuxième jeu n’est que formalité. 11/4

3ème jeu : On a frôlé le 11/1. Dans un sursaut d’orgueil, Alex sauve cinq balles de match et s’incline 11/6.

Eddie Charlton (ENG) Vs Christophe Andre (REU)
             11/7 11/6 11/8 ( 26mn )

Christophe André ou la meilleure chance réunionnaise a prouvé tout le talent qu’il avait en prenant tout l’espace plus souvent que son adversaire.

Une fois de plus, le manque de foncier et de matches à ce niveau ne lui ont pas permis de conclure les points qu’il avait préparés.

Les trois jeux se sont ressemblés avec davantage de points gagnants du côté de Christophe mais le manque de constance ne lui a pas permis de les boucler. Il termine le match essoufflé.

« Je suis plutôt content de moi, j’ai un peu tenu le match. Mais physiquement Eddie est bien au dessus.

J’étais dans le pôle France avant mais aujourd’hui cela fait deux ans que j’ai arrêté et je manque d’entraînement. J’étais 15ème français il y a 2 ans 1/2 et j’ai décidé de m’y remettre car le jeu me manquait.

Ce genre de tournoi c’est super pour la Réunion… »


                       
  
« Il fait très chaud ici, il y a beaucoup d’humidité, c’est étouffant. J’avais déjà vu Christophe jouer il y a quelques années sur un tournoi junior. Je savais que le match allait être dangereux et difficile. Il joue court et bas.

J’aimerais jouer Thierry. Pour moi, il représente l’excellence… mais il ne sait pas que je suis venu pour le battre !!! »

           

« J’essayais de ne m’attendre à rien avant ce match, de ne pas me mettre la pression. J’ai manqué de lucidité sur les points importants, j’aurais pû prendre le 3ème jeu, mais les joueurs pros savent serrer le jeu quand il faut.

Il faut également savoir tenir la cadence, parfois on met 3 ou 4 points à récupérer d’un autre.

Cela fait plaisir d’avoir des matches comme cela ici… »

                  

 « Je n’avais jamais joué contre Fabien mais je savais que c’était un bon joueur et puis de toutes façons, il ne faut jamais prendre aucun match à la légère.

Il fait super chaud et humide, j’ai essayé de finir en trois jeux. Il faut parvenir à rester calme et concentré et jouer n’importe quel point de la même façon, être constant et consistant.

Je vais essayer de tirer une bonne expérience des matches de demain... »
                     
Johan Bouquet  bat Fabien Tessier
             11/8 11/7 14/12 ( 35mn )

Bouquet était certainement le joueur le plus à la portée du niveau local et les trois jeux accrochés entre Tessier et lui le prouvent.

Seules l’expérience et l’émotion de Fabien lui ont empêché de prendre les points importants dans les fins de jeux et ont poussé son adversaire à l’égalité (8 partout dans le 1er / 7 partout dans le 2ème.

Le troisième jeu confirme les deux premiers.

Et notamment le côté émotif de Fabien qui menait 9-6 dans le dernier jeu et finit par perdre le tie-break 12/14.

Rigueur et rigorisme

Dura lex sed lex

Les meillers joueurs de notre île avaient l' opportunité de jouer les " qualifications " et se faisaient une joie de faire un " grand tournoi " ; voir leurs noms inscrits sur le même tableau que les cadors !

Parmi eux, un " vieux baroudeur ", Mirko MAZZI gentleman des courts, qui a fait comprendre quand on l'a vu jouer pour la 1ère fois, que le squash se jouait dans tout le volume du court et qu' il n' était pas nécessaire de frapper comme une mule pour gagner .

Un autre " vieux baroudeur ", premier licencié jeune de la ligue réunionnaise voyait l' opportunité de jouer dans le même tournoi qu' un ancien champion du Monde, son frère.

Mais voilà, le premier coincé par un accident de la circulation, n'arrivait pas à l' heure fatidique de MIDI : pas d' excuse: scratché pour le tirage au sort des qualifications !

Mirko a dit : " pas cool " et il est reparti .

Le second pris par la surveillance du BAC , n'ayant pu se libérer avant midi est donc scratché également.

Pascal a dit : " tant pis ! vaut mieux être " scratché d' un tournoi que de l' Éducation Nationale "

Dura lex ...... !
                                         
    

22 juin 09

Suite aux nombreux désistements de joueurs PSA, le premier tour des qualifs a été très rapide puisqu'il n'y eu aucun match !!!!!

Ce qui doit être très rare pour un PSA à 30 000 $ !!!

En effet, suite au forfait d'Omar Abdel Aziz, Yann Perrin est rentré dans le tableau principal. Et seuls quatre joueurs PSA étaient présents pour les qualifs.....

C'est ainsi que les quatre joueurs locaux se retrouvent eux aussi au deuxième tour des qualifs de ce tournoi.

                
 

Résumé du lundi : no match !!

Disqualifiés car en retard ( et oui , la fameuse règle : midi pétante pour rentrer dans la tableau des qualifiés) , Mazzi Mirco et Pascal Lincou.

Arrivés remarquées de quelques vedettes : tout d'abord notre ami le néerlandais, Laurens JAN ANJEMA, très sympatique et un des rares joueurs étrangers à parler la langue de Molière (clin d'œil au bac de français 2009 avec pour thème, le théâtre ) puis notre cher Renan qui a pris la bonne habitude de venir en juin depuis 5 ans.

Encore un trio d'enfer à l'entraînement, Laurens avec les deux égyptiens : N°7 Mohd. Ali Anwar Reda et N°3 Omar Mosaad (21 ans) : un régal pendant 45 mn au moins.

Omar a du caractère : une énorme demi-finale en vue avec Laurens ( gaucher !!) ...

à demain ( cette fois la bonne) pour le tour de qualification avec peut être une surprise.

                 




Scott, Tom & Rory

PRESQUE PRÊTS...

Entre la fête de la musique et la route des tamarins , nous préparons ce 30 000 $ comme il se doit.

Hier , après 4 h de VTT sur cette nouvelle route , j'ai pu suivre la préparation de nos joueurs locaux sur les 2 courts pro de Volnay : tin basse. Thierry et Yann ( qui vient du PSA de Toulouse) les ont aidés à trouver quelques repères pour faire bonne figure face aux joueurs venant pour la phase qualificative qui aura lieu lundi à 16h.

Cet après midi , j'ai conduis 3 joueurs à Terre Rouge pour un entraînement : Tom Richards, Scott Arnold et Rory
Pennell.

Dès la première frappe de Scott (1m91) hors du court , le ton était donné : volley de l'arrière gauche du court qui a fait nick dans le coin avant droit...

Ce trio , dirigé par Tom , a fait une session d'une heure : Très bon squash avec de la vitesse et précision . Rory a fait un 2 contre 1 pour se mettre dans le rythme ( 2 jeux).
Tom et Scott sont déjà dans le tableau principal, et ne jouent que mercredi.

Après le retour à l'hôtel , ils pourront profiter des festivités de la fête de la musique , un podium a été installé en face le Sterne...

à demain pour la 1ère journée des qualifs.

                                    
   
Internationaux De La Réunion 2009
22-27 Jun, Saint Pierre, $30k
Premier Tour 24 Jun Quarts
25 Jun
Demis
26 Jun
Finale
27 Jun
[1] Thierry Lincou
11/6 11/6 12/10 (32mn)
[Q] Eddie Charlton (Eng)

[1] Thierry Lincou
11/3 11/6 11/5 (39mn)
[5] Renan Lavigne
[1] Thierry Lincou
11/6 11/5 11/2 (47mn)
[7] Ali Anwar Reda
[1] Thierry Lincou


 13/11, 11/3, 11/7 (48mn)

[2] LJ Anjema

[5] Renan Lavigne
11/4 11/4 11/1 (28mn)
[Q] Johan Bouquet
[4] Tom Richards (Eng)
11/7 11/9 1/11 11/9 (65mn)
Liam Kenny (Irl)
Liam Kenny
6/11 11/7 2/11 11/5 11/2 (72mn)

[7] Ali Anwar Reda
[7] Ali Anwar Reda (Egy)
11/7 11/8 11/6 (24mn)
[Q] Rory Pennell (Eng)
[Q] John Rooney (Irl)
8/11 11/6 11/4 11/1 (31mn)
[6] Aaron Frankcomb (Aus)

[6] Aaron Frankcomb
11/1 11/8 11/3 (32mn)

[3] Omar Mosaad
[3] Omar Mosaad
 6/11, 13/11, 4/11, 11/5, 12/10 (78mn)
[2] LJ Anjema
Mathieu Castagnet
6/11 11/5 11/8 11/7 (73mn)
[3] Omar Mosaad (Egy)
[8] Mark Krajcsak (Hun)
11/3 11/5 7/11 13/11 (62mn)
Yann Perrin
Yann Perrin
9/11 11/7 11/3 6/11 11/5 (67mn)
[2] LJ Anjema
Scott Arnold (Aus)
8/11 11/6 11/3 11/4 (48mn)
[2] Laurens Jan Anjema (Ned)

23 juin 09 - Finales des qualifications :

John Rooney (IRL) bat Pierre Canto (REU)                         11/4 11/4 11/4 (24mn)
                                                                                                         joue Aaron
Rory Pennell (ENG) bat Alex Muller (REU)                         
11/7 11/4 11/6 (22mn)
                                                                                                      joue Ali Reda

Eddie Charlton (ENG) bat Christophe André (REU)             11/7 11/6 11/8 (26mn)
                                                                                                       joue Thierry
Johan Bouquet (FRA) bat Fabien Tessier (REU)                 11/8 11/7 14/12 (35mn)
                                                                                                        joue Renan

OPEN DE L'ASCTR
6/13 JUIN 2009



résultats dernier jour



13 juin 09 - Demi-finales :

Sans surprise, la finale verra s'affronter Muller vs Canto à 18h20 aujourd'hui.

Pour la finale plateau ( 9ème place) Vincent Télégone (ASCTR) au mental d'acier l'emporte sur Payet Guillaume (ASSCT), dit " le
marathonien des courts".

Début de la phase finale, 13h.

Remises des prix suivi d'un pot à partir de 19h15.

                       
12 juin 09 - 4ème tour :

Bonne soirée avec 5 matchs en 3/2.

Excellent quart de finale de Pierre Canto (ASSCT) face à Fabien Tessier (SainGym), un Fabien qui n'a pas pu s'adapter à la vitesse de jeu de Pierre.

Même sanction pour Mirco Mazi (SainGym) face à Pascal Lincou (ASCTR). Ce dernier avait bien retenu la leçon du match de la veille face Vincent
Télégone
(ASCTR).

Muller et Moullan l'emportent facilement 3/0.

Pour la 5ème place : chaud devant , il y a des points à gagner pour le classement national !!!

                   

 




Les Résultats 3ème tour


Le Programme

11 juin 09 - 3ème tour :

La 3ème soirée s'est achevé sur 2 excellents matchs de squash : gain du match en 2 points !!!

Sur le court n°3 , 2 joueurs de l'ASCTR qui se connaissent par cœur n'ont rien lâché malgré peu de spectateurs car en même temps Dominique Amar (ASSCT) se démenait après une longue journée ( 21h20 début du match) contre Émilie Lamilango (ASCTR) beaucoup moins stressée pour ce match.

Ce soir 4ème tour qui a failli être annulé suite à des inondations à Volnay. Il faut savoir que de fortes pluies sont fréquentes dans le Sud en juin ( bataille du front froid contre le front chaud).

Pour l'Open Jeune et Master Benjamin , une TRES longue page vous informera en détail de cet évènement !!!!!!

sportivement
                                
  
Juge-arbitre , secrétaire de l'ASCTR , Président de la commission Jeune de la LRS

9 juin 09 - Second tour :

8 juin 09 - Premier Tour :




Horaires Lundi

7 juin 09

Début du tournoi homme , lundi 8 juin à 17h40. Journée jeune "lutin , poussin, benjamin" le mercredi 10 juin après-
midi, et en parallèle avec l'Open , un master Benjamin.

à demain



                    
Bonjour,

Samedi 6 Juin et Dimanche 7 Juin, honneur aux femmes durant  l'Open ASCTR.
 
Les Finalistes :

Emilie LAMILANGO
Oxane AH HU
Marjorie FOSSE
Anne AULIAC

Ces dames joueront la finale et la troisième place Samedi 13 Juin.

Ensuite le classement s'établit comme suit

5° AH HU Valérie
6° FABRE Danielle
7° VALETTE Françoise
8° SIN LEE SOU Katty
9° ASSON Véronique
10° LAURIAT Justine
11° JORON Pascale
12° GRONDIN Cathy
13° JUDITH Marie Lou
14° VERITE Edith Forfait
15° LESUEUR Corinne Forfait
16° MOR Rebecca Forfait

Cordialement
                              

All content ©2004-2013 Framboise Gommendy

Accueil ] Archives ] Calendrier ] Recherche SiteSquash ] Tournois ] Stages 2009 ] Photo Classics ] Sous Presse 2010 ] Veterans 2008-2009 ] Articles ] Classement ] Joueurs ] Liens ] Parlons-en ] F.F.Squash ] Infos Utiles ] Contactez-nous ] Stages ] Des  Sous !!!!! ] News des Ligues/Clubs ]